LECOTONOIS
LECOTONOIS

Bénin Showbiz Awards/ Dah Adagboto: “Si on encourage pas les plus méritants, les autres ne produiront pas plus d’efforts…”

C’est l’événement annoncé de cette fin d’année dans le showbiz béninois. Les “Bénin Showbiz Awards” tiennent la promesse d’un grand inédit. Nous avons rencontré Dah Adagboto, une des têtes pensantes des BSA. Des premières critiques nées des nominations au diagnostic implacable du Showbiz béninois, il nous dit tout. 
Quel est le challenge du Bénin Showbiz Awards ?
Le Bénin showbiz Awards selon ses initiateurs doit être l’événement de distinction des acteurs majeurs de scène musicale au pays et aussi de ceux qui font la promotion de la musique beninoise en leur donnant un cadre d’expression. Annuellement , selon l’évolution des tendances et des courants, les organisateurs résumeront en des catégories représentatives du showbiz “Selon Eux” les acteurs majeurs du showbiz, les présenteront au public pour qu’il en désigne 3 par catégorie. A leur tour, ils passeront devant un jury qui se chargera, selon des critères clairs et connus de tous, de choisir le meilleur d’entre eux.
Sommes nous en présence aujourd’hui d’un “eco-système” qui est favorable à un showbiz qui profite à ses acteurs?
Actuellement, nous ne saurons avoir la prétention d’affirmer que l’écosystème est favorable a un showbiz qui profite a ses acteurs. Parce que pour le moment rien n’est encore mis en place pour instaurer ce qu’on appelle ” Showbiz” au Bénin. Et la responsabilité incombe aux acteurs eux même qui ne savent pas lutter pour arracher leur acquis; et les gouvernants qui souvent ramènent des universitaires ou des soutiens politiques qui ne s’y connaissent en rien aux problèmes du milieu pour diriger les acteurs du milieu. Résultats ? Les décisions qui devraient contribuer à l’essor des choses ne sont pas priorisées, la culture est gérée selon les humeurs et les orientations politiques.
On espère que les choses changeront d’ici là, sinon y a aucun showbiz au Bénin actuellement, les modèles qui sortent la tête sont juste des modèles de réussite apparents. Rien de concret.

Quelle est votre position au comité d’organisation après les premières critiques à l’annonce des acteurs du showbiz sélectionnés ?
D’abord je tiens a rappeler que j’ai été contacté comme personne ressource par le comité d’organisation pour la désignation des nominés aux différentes catégories. Je ne sais pas si le comité me fera l’honneur de me joindre à l’organisation pratique des choses, mais si je peux me permettre de répondre à leur place, je dirai que “souvent c’est ceux qui ont des choses à se reprocher qui remuent beaucoup les cuisses”. Le public connait ses acteurs méritants et je pense qu’ils ont pour la plupart été nominés, raison pour laquelle le public adhère au concept (deja près de 10 000 votes en 2 semaines).
Il y a toutefois, comme tout oeuvre humaine, des imperfections qu’on s’attèlera à régler au fur et a mesure des éditions. (enfin si je suis toujours consulté, je jouerai ma partition).
A quoi faut il s’attendre en terme de récompense? Les Primud en Côte d’Ivoire vous ont ils inspirés avec les fortes donations: voitures, maisons?
Le comité d’organisation à l’intention de faire les choses bien. D’offrir une villa, ou une voiture à l’artiste de l’année, ce n’est pas la volonté qui manque mais il faut forcément l’accompagnement des sponsors comme ça a été le cas pour le Primud. Les organisateurs créent le cadre d’expression et les sponsors suivent normalement. Mais depuis un moment, le sponsoring est mort au pays et les sponsors sont devenus organisateurs de spectacles au nez et à la barbe des dirigeants qui ne “pipent” mot. On espère qu’ils feront le geste utile à l’endroit des Bénin Showbiz Awards.
Quels sont les défis que le showbiz béninois devra relever à court terme?
A court terme, le showbiz béninois doit se doter d’une maison de l’artiste qui définira le cadre d’expression de chaque acteur du bizness, ensuite créer des organes de certifications pour donner du mérite à nos artistes qui font des ventes considérables parce que si on encourage pas les plus méritants, les autres ne produiront pas plus d’efforts pour espérer arriver à leur niveau un jour.
Aziz Idrissou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.